Le Pech de Gourbière, en quelques mots

photo-invit

Dans les années 60, la Caisse de Mutualité Sociale Agricole (MSA) du Lot s’engage au service de l’accompagnement des personnes en situation de handicap …et les enfants, en particulier.

Après l’ouverture d’un premier établissement scolaire spécialisé (Institut médico-éducatif) en 1967 sur la commune de Luzech (46), la MSA favorise la création, en novembre 1973, de l’Association Mutualiste Agricole de Rocamadour.

Cette association rassemble des membres de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), des conseillers municipaux, des parents de personnes en situation de handicap, des membres d’associations locales et des personnes qualifiées.


Extrait des statuts, article 2 :

«L’Association a pour objet d’assurer la formation, l’éducation, l’insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap, ainsi que l’accompagnement de leur vieillissement. »


Dans cette intention, l’association œuvre à l’installation et au fonctionnement de structures de travail et d’hébergement.

C’est ainsi que les établissements du Pech de Gourbière ouvrent leurs portes le 1er Juillet 1975.
Aujourd’hui, ils accueillent et accompagnent 85 personnes aux situations très diverses :

  • handicap mental, psychique et/ou marginalisation sociale,
  • en activité ou non,
  • résidents en Foyer ou habitant en logement autonome.

Afin de s’adapter à l’évolution de la situation des personnes accompagnées, des besoins du territoire et des dispositions réglementaires, les installations et organisations d’origine sont devenues :

  1. un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) disposant d’un agrément de 75 places
  2. un Foyer d’hébergement (FH) annexé à l’ESAT
  3. un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) destiné aux personnes vieillissantes en situation de handicap
  4. un Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) assurant le suivi à domicile.